Qu’est-ce que le contrôle d’accès, et pourquoi est-ce vital ?

Au niveau le plus élémentaire, le contrôle d’accès est un moyen de contrôler qui pénètre dans un lieu et quand. La personne qui entre dans ce lieu peut être un employé, un sous-traitant ou un visiteur. Elle peut être à pied, conduire un véhicule ou utiliser un autre moyen de transport. Le lieu dans lequel elle entre peut s’apparenter à un site, un bâtiment, une pièce ou même juste une armoire.

Nous avons tendance à parler dans ce cas de « contrôle d’accès physique » pour le différencier du contrôle d’accès, qui empêche les personnes d’entrer dans des espaces virtuels – par exemple en se connectant à un réseau informatique.

Et, bien que l’une de ses principales utilisations soit de renforcer la sécurité, un système de contrôle d’accès physique peut offrir de nombreux autres avantages, comme l’amélioration de vos processus d’entreprise et de la gestion de vos sites ou bâtiment.

Qu’est-ce qu’un système de contrôle d’accès ?

Lorsque nous parlons d’un système de contrôle d’accès physique, nous faisons généralement référence à un système de sécurité électronique. Ce dernier utilise généralement un identifiant, qui peut se présenter sous forme de badge d’accès, pour autoriser les gens à pénétrer dans certaines zones. Et comme il est capable d’enregistrer qui est entré où et quand, il peut par la suite fournir des données et graphiques précieux pour vous aider à suivre l’utilisation de vos bâtiments et sites.

Pourquoi utiliser un système de contrôle d’accès plutôt que des clés ?

L’utilisation d’une clé physique est la manière la plus simple de contrôler l’accès d’une porte, et la méthode la plus utilisée par de nombreuses petites organisations. Cependant, même pour une petite entreprise, l’utilisation de clés mécaniques présente plusieurs défauts et limites, surtout en cas de croissance de votre entreprise :

  • Les gens perdent leurs clés
    Si quelqu’un perd une clé, vous devez alors remplacer la serrure entière pour vous assurer que la clé perdue ne peut pas être utilisée à mauvais escient. Vous devez ensuite distribuer de nouvelles clés à toutes les personnes qui ont besoin d’accéder à cette porte.
  • Les clés ne laissent pas de trace dans un registre
    Vous ne pouvez pas savoir si et quand quelqu’un a utilisé une clé. Par conséquent, vous ne savez pas qui est entré dans un lieu et à quelle heure.
  • Les clés sont difficiles à gérer
    Si une personne doit entrer dans plusieurs bâtiments et pièces, elle aura besoin d’un grand nombre de clés, qui ne sont pas pratiques à transporter et à utiliser. Il peut être difficile de se rappeler quelle clé correspond à quelle porte, et il est trop risqué de les étiqueter.

Un bon système de contrôle d’accès vous permet de définir ces paramètres à l’échelle de chaque individu, ou à l’échelle d’un groupe entier de personnes. Vous pouvez les mettre à jour rapidement et facilement, à votre convenance.

Il vous indiquera également qui a accédé à quel endroit et à quel moment, de sorte qu’en cas d’incident, il est plus facile de déterminer qui pourrait être impliqué.

De nombreux identifiants pour les solutions de contrôle d’accès

Les badges d’accès restent les identifiants les plus couramment employés dans les systèmes de contrôle d’accès. Vous présentez votre badge à un lecteur et, si toutes les conditions enregistrées dans le système sont respectées, vous êtes autorisé à entrer.

Cependant, il existe des alternatives aux badges et certaines offrent des niveaux de sécurité plus élevés.

Les méthodes d’identification principales sont les suivantes :

  • Un objet que vous possédez, comme un badge d’accès, ou un autre type d’identifiant.
  • Une information que vous connaissez, comme un code PIN ou un mot de passe.
  • Un aspect de votre identité : vos identifiants biométriques, comme vos empreintes digitales ou votre iris

Chaque méthode d’identification présente des avantages et des inconvénients, de sorte que la méthode à choisir dépend de la situation. Et il est tout à fait possible de choisir une méthode pour les portes extérieures de votre bâtiment, par exemple, et une autre pour les portes intérieures.

Vous pouvez également combiner deux méthodes d’identification pour améliorer les normes de sécurité. C’est ce qu’on appelle la vérification : vous utilisez la première méthode pour vous identifier et la deuxième pour vérifier qu’il s’agit bien de vous. Ainsi, pour une pièce contenant du matériel de valeur, vous pouvez demander aux personnes d’utiliser leur badge d’accès pour s’identifier puis de fournir un code PIN ou de présenter leur empreinte digitale à des fins de vérification.

Améliorer l’efficacité grâce aux intégrations

Quand il s’agit de décider qui a accès à quoi, différents services sont généralement impliqués. Ceux-ci peuvent inclure les RH, la gestion des installations et le service informatique, en plus de la sécurité. Souvent, ces services disposent de leurs propres systèmes qui fonctionnent indépendamment les uns des autres. Cette méthode est souvent inefficace et peut entraîner des erreurs qui présentent des risques de sécurité importants.

Pour une sécurité et une efficacité optimales, tous les systèmes doivent être alignés. Un système de contrôle d’accès qui a la capacité de s’intégrer à d’autres systèmes peut parvenir à faire la passerelle entre tous.